L’ours noir du Québec

Acheter jeter répéter
Acheter, jeter, répéter.
15 juin 2018
Création de meubles uniques artisanaux
19 avril 2020

L’ours noir du Québec

L’ours noir au Québec

       Quelle bête impressionnante et majestueuse qu’est l’ours. Symbole de puissance et de force, on se l’imagine debout sur ses pattes antérieures, affirmant par le biais d’un grognement puissant sa souveraineté, dans nos bois et nos forêts. La femelle peut vouloir protéger ses petits en faisant entendre un grognement; alors que le mâle est capable de charger un être humain en guise de défense, s’il se sent coincé ou en danger. Mais en réalité, l’ours est plutôt calme et craintif de nature et il préfère s’éloigner des humains dont il a peur.

Je suis parvenu à recréer ce sentiment dans ma murale artisanale sur bois de grange, révélé par son air nonchalant et doux, son attitude paisible et sa démarche lente. Mais ma recherche est beaucoup plus profonde.

Saviez-vous que?

            L’ours vit au Québec et occupe notre forêt depuis toujours. Nous diminuons son espace habitable par notre extension urbaine mais également en étendant notre réseau routier, fracturant ainsi leur habitat naturel. Un ours mâle occupe de 20 à 100 kms carrés, couvrant ainsi le territoire de plusieurs femelles. L’ours est un omnivore et se nourrit à 75 % de végétaux. Il est du type opportuniste et préfère les insectes, larves, poissons et charognes à la chasse aux petits mammifères.

            C’est pourquoi on peut le voir rôder près d’un campement ou des poubelles à proximité des lieux résidentiels. Parfois, il s’approchera des vidanges ou des restes de victuaille laissés derrière. Comme il peut passer de 4 à 7 mois en hibernation dans sa cache, il cherche le plus clair de son temps de la nourriture afin d’augmenter sa masse graisseuse. Lorsqu’il hiberne, l’ours alterne entre un sommeil profond et un éveil léger, c’est-à-dire dans un état de somnolence, ce qui lui permet de réagir à l’attaque d’un autre animal. Dans cet état engourdi, la température corporelle et le rythme cardiaque diminuent, utilisant ainsi les graisses emmagasinées. L’ours peut perdre 30 % de son poids durant cette période. Assise dans sa cache, c’est également en janvier que l’ourse femelle accouche de ses petits, de un à trois oursons par portée, et qu’elle les allaite. L’ourse les gardera ainsi près d’elle pendant près de 18 mois.

            Considéré comme un animal magnifique, l’ours a longtemps été chassé pour sa riche fourrure lustrée mais également pour sa viande et ses griffes. Les Autochtones le considéraient comme un animal exceptionnel et n’osaient prononcer son nom. Ils demandaient pardon avant de l’abattre et se confectionnaient un collier avec ses griffes, utilisé comme trophée de chasse et porte-bonheur.

            Et de notre côté, ne désirons-nous pas nous installer confortablement au chaud dans nos maisons, lorsque la température chute au moment où se pointe l’automne? Durant la période plus froide, on aime s’allonger sur le divan devant la télé, entouré d’objets réconfortants. On a parfois même le goût de refaire la décoration, question de rendre notre intérieur encore plus chaleureux.

         Les artisans d’ici vous offrent mille et une opportunités de participer au développement économique local. Pourquoi ne pas prendre exemple sur l’ours et privilégier l’achat sur son territoire ou au Québec? Il est possible d’améliorer notre foyer (cache), le rendre plus attrayant, confortable et accueillant en se procurant une murale chez Meubles SGL, laquelle illustre à l’aide de l’acier et du bois de grange recyclé le calme et la nonchalance de ce noble animal, qui fait partie de notre territoire québécois.

Informations pertinentes sur l’ours noir d’Amérique trouvées sur wikipédia.org et sia-iat.com

Meubles SGL, à la découverte de notre territoire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *